MySpanishTranslator.com  spacer
spacer spacer spacer
  bullet Español
  bullet Français
     
spacer spacer spacer spacer spacer
spacer
   
  Home
  My Services
  About Me
  Samples
  Project List
  Client List
  Client Feedback
  FAQ
  Pricing & Quotes
   
 



  View my profile on LinkedIn
spacer
     
  Samples

French > Spanish: Investment Policy – Outlook

Source text – French
Le gérant du fonds estime toujours qu'à moyen terme, le contexte international reste favorable aux actifs risqués, compte tenu d’une croissance mondiale qui n’est pas trop soutenue et de politiques monétaires accommodantes. Les modèles d’allocation d’actifs parlent en faveur des actions, compte tenu de leurs valorisations attrayantes et de la dynamique positive des résultats.

Conscient toutefois des risques qui perdurent sur le marché, le gérant suit de près son exposition aux actions. Le début de l’année 2011 devrait rester favorable aux opérations tactiques. Les tensions dans la zone euro restent vives, avec un risque de contagion aux pays plus importants tels que l’Espagne. La volatilité des changes ne fait qu’accroître les incertitudes, et il faudra trouver un point d’équilibre en 2011. Tandis que les pays développés sont engagés dans une course à la compétitivité via la dépréciation, les pressions à la hausse sur les monnaies des marchés émergents sont encore exacerbées par la deuxième vague d’assouplissement quantitatif des États-Unis.

Sur le plan géographique, le gérant du fonds continue de privilégier les marchés émergents à travers une diversification des véhicules de placement : actions, emprunts d’État et obligations d’entreprises (en devises fortes). Le contexte macroéconomique est favorable. Nous ne sommes qu’au début du cycle de croissance des marchés émergents, qui devraient représenter la moitié de la croissance mondiale au cours des prochaines années. Les valorisations actuelles ne sont pas excessives, avec des ratios cours/bénéfices et cours/valeur comptable proches de leurs moyennes des 15 dernières années. Pour l’année qui vient, notre gérant de fonds se montre également plus optimiste à l’égard des estimations de résultats des entreprises des marchés émergents que pour celles des États-Unis : les prévisions de croissance du chiffre d’affaires sont inférieures à celles des dernières décennies, pour une croissance du PIB en nominal légèrement supérieure, tandis que les marges devraient rester en deçà de leur plus-haut.

Au premier semestre 2011, notre gérant devrait toutefois se montrer plus prudent que l’an dernier sur cette région, la principale menace pour ce scénario optimiste étant actuellement le risque d’inflation et de conditions toujours excessivement accommodantes (indice des prix à la consommation de plus de 4 %, concentré sur les produits alimentaires, et taux réels négatifs). Les probabilités d’un resserrement plus brutal (à travers des mesures administratives en plus des relèvements de taux et de l’appréciation des monnaies) sont supérieures à celles de l’an dernier, ce qui devrait peser sur la performance relative. Depuis 2003, les périodes de surchauffe ont donné lieu à une stagnation de la performance relative à l’échelle mondiale. Les marchés émergents n'ont sous-performé que lorsque les perspectives de croissance ont été fortement revues à la baisse (comme en 2008).

Nous détenons des positions actives dans le crédit. Malgré l’impressionnante érosion des écarts de rendement, le potentiel de valeur persiste. Cependant, compte tenu de l’évolution par rapport aux autres catégories d'actifs (à savoir les emprunts d'État et les actions), la surpondération a été réduite.

Translation – Spanish


 
     
spacer
spacer
 
 
 
© Roser Bosch Casademont 2017

Cookie Policy